Écrire délivre

Notre évolution ne passe-t-elle déjà pas par le fait de lâcher prise et d’accepter les changements, d’accepter que nous puissions parfois aussi avoir tort et simplement laisser faire la vie ?

Quand on étudie quelque chose, il faut ensuite l’enseigner à d’autres pour pouvoir en obtenir la maîtrise.


Les épreuves nous obligent à nous arrêter, mais c’est pour mieux repartir.


Parfois la coupe déborde, mais il faut juste laisser passer ce moment et attendre un nouveau départ.


Il arrive que nous vivions dans une situation qui ressemble à une prison dorée. La clé pour en sortir, est souvent le fait de comprendre que nous avons dressé nous-mêmes notre propre piège et que dans l’avenir il faudra que nous changions notre façon de nous y projeter.


Il n’y a que le développement d’une foi sincère qui peut vraiment nous libérer de nos propres pièges.


La corruption vient de nos croyances, nos appartenances, nos désirs et nos soumissions.
Pour toutes ces choses qui finalement nous emprisonnent, il suffirait de prendre un peu de recul, mais ce n’est pas ce qu’on nous a appris.
 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Q.I. n'est qu'une petite partie de l'intelligence

La diable du Tarot de Marseille

Lame or - l'âme hors