lundi 16 octobre 2017

Réforme des valeurs ancestrales

Nos traditions ont tendance à perdurer par principe, mais elles perdent parfois leur sens profond et c’est là que nous devrions de temps en temps penser à les moderniser.

Croire aux miracles est une bonne chose, car ils existent vraiment. L’aube est un miracle, tout comme le fait que nous respirons. L’attraction est un phénomène inexplicable, c’est donc aussi un miracle. Le fait que nous soyons attirés par certaines personnes, est aussi miraculeux.


L’univers a ses lois qui peuvent parfois nous paraître dures et les mythes, ainsi que les légendes nous aident à les accepter.


Lorsque nous décidons de considérer les mythes comme des vérités tangibles et les légendes comme des histoires réelles, le temps nous apprend que nous devons nous responsabiliser pour rectifier le tir.


Le but du mythe n’est pas dirigé vers la réalité ordinaire. La légende sert à résumer tout un lot d’histoires qui seraient trop longues à raconter.
La réalité ordinaire peut être transcendée par le rituel et c’est là que va se trouver la nécessité de moderniser la tradition.


Ce qu’il manque parfois, voire souvent dans les anciennes traditions, ce sont des mouvements qui engendrent de la joie. Il ne s’agit pas de transformer les anciens rites en beuveries, mais de leur donner un sens plus modernes afin que les jeunes s’y sentent attirés. 


Quoi qu’il arrive, désormais dans notre société, ce qui compte c’est d’apprendre à s’arrêter. Nous sommes dans un monde hyper-connecté où nous sommes toujours occupés. Notre cerveau n’a plus le temps de faire des pauses. En réalité il ne nous demande pas notre avis, puisqu’il y a le burnout qui sert à décompresser, mais le système de consommation et les nouvelles méthodes de communication, font que nous recevons et donnons de plus en plus d’informations à une vitesse de plus en plus grande et que nous en oublions la véritable communion.


L’acte de communion est très important et il demande à ce que l’on arrête de communiquer de façon codifiée, c’est-à-dire de façon verbale ou écrite. 


L’avantage des nouveaux systèmes de communications et des réseaux sociaux, c’est le fait de pouvoir échanger des idées et des points de vue avec des personnes du monde entier. Cela demande alors que nous développions une certaine ouverture, plutôt que d’avoir des partis pris, ou le fait de ne considérer que ceux qui sont de notre opinion ou de notre groupe. 


Maintenant, ce n’est pas parce que l’on se conforme à l’opinion publique, que celle-ci ne peut pas être réformée. 


Pour réformer les traditions et adapter les rituels au monde moderne, il est important de faire un tri dans les relations. On ne peut pas conserver une tradition en s’associant à des personnes qui font n’importe quoi. Le bons sens est de guise dans le jugement que l’on fera pour soi, et c’est cela qui déterminera dans le succès des entreprises que l’on peut engager.
Il est important de savoir ce que l'on veut et ne pas se laisser égarer par des inclinations passagères. C’est à ce moment là que les influences que nous recevrons et que nous donneront en retour, aurons une issue positive et créative.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire