Si l’homme devient pur

Le mâle, par définition n’est pas forcément mal, mais la femelle c’est "le feu mamelle", car elle nourrit l’enfant de son sein et par conséquent, le mâle aura du mal à ne pas être consumé par ce feu.

L’imperfection de l’homme, c’est son côté animal, reproducteur et donc parfois dominant, qui va l’obliger à devenir un consommateur de bonne chair.


La femme a naturellement plus d’énergie que de force physique si on la compare à l’homme. Elle est naturellement plus sage aussi, ce qui fait qu’elle est plus vite adulte que l’homme et plus endurante aussi.


En matière de spiritualité, on fait souvent référence aux hommes : Krisna, Bouddha, Moïse, Jésus, Mahomet, etc.


Pourquoi donc ?


Tout d’abord, la femme a une plus grande proximité que l’homme au niveau de son aspect relationnel. Il faut se souvenir que c’est elle qui enfante et qui nourrit le nouveau-né. Cela veut dire que son attachement sera plus grand que celui du père. Trop de proximité peut donc aussi créer de l’agressivité. 


La nature de l’homme, c’est sa capacité de fabriquer du sang. Son énergie est moins grande que celle de la femme, mais sa créativité lui aide à surmonter ce petit handicap.


Ainsi l’homme aura peut-être un tout petit avantage sur la femme en ce qui concerne la voie spirituelle, car celui-ci sera moins attaché à son entourage que l’épouse ou la mère.


Après la quarantaine, il est naturel pour un homme de devenir un peu plus sage en matière de séduction et de colonisation de la terre. C’est à partir de cet âge là qu’il peut commencer à se concentrer sur cet autre aspect de l’humain qui consiste à transcender la matière et s’approcher du sacré.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Q.I. n'est qu'une petite partie de l'intelligence

La diable du Tarot de Marseille

Le lait de vache