Je suis patriote

Aujourd’hui je déclare être patriote.

Cela ne concerne pas mon pays, car je suis un patriote sans frontière.


Ce qui compte pour moi, c’est de pouvoir puiser au puits de la terre mère. On peut changer de pays, mais les ressources viennent toujours de la terre. C’est dans la terre que je puise mes ressources et je m’en fous du pays dans lequel je me trouve. Chaque pays a ses richesses et cette diversité est une plus grande richesse encore.


Tous les humains de la terre ont un devoir de coopérer, car le temps est venu de se poser la question de savoir comment nous allons gérer les ressources de notre planète. 


Si nous ne nous soucions pas de la globalité de l’humanité et de sa condition générale, nous risquons de nous enliser dans la vase, car l’expansion de l’exploitation des ressources devient un sérieux problème et nous devrions vraiment nous y pencher.


Il est important de se poser la question à savoir si nous devons vivre pour consommer ou si nous voulons plutôt alors consommer pour vivre et essayer de trouver un équilibre.


L’œuvre du travail intérieur et du développement personnel sur le plan spirituel, prend alors une dimension importante qui pourra porter des fruits dans l’avenir. De la même manière que l’on maçonne un puits, il faut s’armer de patience avant de pouvoir profiter des bienfaits d’un tel changement. Pendant les travaux, l’eau du puits ne peut pas être utilisée, mais ce travail n’est pas vain et c’est pour cela qu’il faut commencer dès maintenant à changer nos paradigmes en matière de consommations des ressources de notre planète.


La terre est le seul endroit où nous pouvons survivre, c’est donc pour cette raison que nous devons réfléchir quant à nos façons d’en exploiter les ressources.


Le patriotisme lié à la culture du terroir est la seule chose qui soit vraiment pertinente.


Soyons patriotes envers notre nation qu’est la terre !



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le lait de vache

Les Jean-Marc et le Yi king

Deux cerveaux