samedi 23 septembre 2017

Mais dites à Sion

Sion est un endroit universel qui existe en chacun de nous.

La méditation, c’est l’âme édite à Sion, ou l’âme est dite à Sion. En tous les cas il s’agit de fixer un point au-delà et de le suivre. En tournant la vue vers l’intérieur, on découvre un gigantesque télescope qui est un tremplin vers d’autres univers.


Je poursuis encore et encore cette minuscule particule. Ma vision du phosphène est comme un microscope intérieur. Je peux guider cette vision dans ma ligne de regard et m’approcher de plus en plus près.


Plus je m’en approche, plus elle s’éloigne, ou du moins s’ouvre à d’autres particules. Là je vois les atomes. Cela ressemble à des œufs rangés sur un carton, puis des têtes. Ce sont des êtres à part entière. Je décide d’aller plus loin, au cœur de l’un de ces atomes.


Au cœur de l’atome, j’entre dans une bulle et soudain c’est le vide.


Je vois le cosmos et j’appelle, on me répond, c’est un ami lointain, et pourtant il est là, juste à mes côtés. C’est un gnome souriant. Il vit à cet endroit depuis des millions d’années. Je croyais avoir eu un contact avec un extra-terrestre vivant à des millions de kilomètres et j’ai rencontré un ultra-terrestre vivant à quelques mètres de chez moi.


Avant d’aller explorer d’autres planètes, il est possible de voyager au centre de la terre et d’y rencontrer des amis. Le centre de la terre est très proche du nombril de chaque être humain. En passant par ce centre on peut voir l’univers et voyager sans papier, sans aucune restriction et y rencontrer d’autres formes de vie.


L’art de la méditation est une science qui utilise un microscope intérieur et qui révèle la vraie nature de la vie en chaque être vibrant.


Les scientifiques cartésiens diront que cela se passe dans mon esprit, mais savent-ils où est situé mon esprit ? 


A l’aide de scalpels ils ont disséqué le cerveau et ne l’on jamais trouvé.


Un scanner peut révéler des lésions au cerveau, mais l’esprit conscient de l’être humain est caché dans le cœur. 


C’est dans la particule subatomique qu’est la conscience. Nous avons autant d’états de consciences que d’atomes dans le corps et nos atomes ont autant de dimensions (multivers) qu’il existe de particule élémentaires en chaque atome. Si nous choisissons une de ces particules (en zoomant par la vision intérieure), nous pouvons passer une porte méta-dimensionnelle et nous installer dans une bulle (sphère). 


C’est une expérience de paix profonde, c’est un voyage entre les mondes. C’est la liberté !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire