Je vois la voie dans la voix

Je suis ma voie et pour cela je suis ma voix.

J’ai été un suiveur, jusqu’au jour où j’ai découvert ma voie.


Ma voie c’est ma voix, car c’est là que je vois.


Avoir une voie, c’est avoir une voix à suivre. (ou l'inverse)


Peut-on suivre sa propre voix ?


Bien sûr !


C’est clair !


C’est la seule voie fiable.


Je vois la voix sur la voie, autrement dit : je voile à voie !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le lait de vache

Les Jean-Marc et le Yi king

Deux cerveaux