La fille de Dieu


Salvatrice du monde 

Au nom de la mère, de la fille et de la sainte âme, NEMA ! 

La légende du roi Arthur serait un plagia de la royauté de Guenièvre, pourquoi n’en serait-il pas de même pour le Christ. 

Ça peut faire un peu mal au sac, mais l’idée me plaît bien.
 
Marie de Magdala, la soi-disant prostituée, était peut-être la salvatrice du monde et Jésus qui s’appelait paraît-il Emmanuel, n’était peut-être que son serviteur fidèle et dévoué.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Q.I. n'est qu'une petite partie de l'intelligence

La diable du Tarot de Marseille

Lame or - l'âme hors