La fille de Dieu


Salvatrice du monde 

Au nom de la mère, de la fille et de la sainte âme, NEMA ! 

La légende du roi Arthur serait un plagia de la royauté de Guenièvre, pourquoi n’en serait-il pas de même pour le Christ. 

Ça peut faire un peu mal au sac, mais l’idée me plaît bien.
 
Marie de Magdala, la soi-disant prostituée, était peut-être la salvatrice du monde et Jésus qui s’appelait paraît-il Emmanuel, n’était peut-être que son serviteur fidèle et dévoué.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le lait de vache

Les Jean-Marc et le Yi king

Deux cerveaux