Le dernier mot

La dernière clef ou le dernier mot

Dans le poème « Les 4 clefs du zen », la dernière clef est la liberté, c’est la clef des champs.

« Les autres sont révoltés, je reste immobile
Saisi par les désirs, je me tiens juste droit
Face au conseil des sages je me tiens tranquille
En fait je ne bouge que sur ma propre voie » 


Maintenant, modifions un peu le dernier mot :


« En fait je ne bouge que sur ma propre voix »


Le fait de bouger sur ma propre voix, c’est la loi d’attraction, l’affirmation qui met en mouvement l’énergie.


C’est du français, bien sûr, mais c’est une langue magique.



Je vois ma voie quand j’entends ma voix


 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Q.I. n'est qu'une petite partie de l'intelligence

La diable du Tarot de Marseille

Lame or - l'âme hors